Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Nail Art est le mouvement tendance de ces dernières années. Aujourd’hui, poser du vernis sur des ongles est presque devenu ringard car la mode s’est concentrée sur nos mains pour en faire de véritables œuvres d’art. Mélange de techniques, dessins à l’aide de pochoirs et de pinceaux, paillettes, autocollants, autant d’accessoires indispensables pour se lancer dans le stylisme ongulaire. Cependant, que faut-il savoir et quelle formation faut-il suivre ?

source : http://www.startupcafe.ch/trouver-des-financements-pour-ouvrir-un-institut-de-beaute/

source : http://www.startupcafe.ch/trouver-des-financements-pour-ouvrir-un-institut-de-beaute/

Envie de séduire, besoin de soigner son apparence ou encore accroc de la mode, autant de raisons qui sont à l’origine du succès de cette activité. Les entreprises recherchent des prothésistes ongulaire alors quelles règles s’imposent pour exercer ce métier ? Il est important de noter que la pose de faux-ongles est une activité délicate. D’abord, il ne faut pas abîmer les ongles naturels, ensuite certaines mesures d’hygiène doivent être prises en compte. Pour éviter les malformations de l’ongle, les patientes ne doivent pas avoir moins de seize ans, leurs ongles ne sont pas encore matures. De plus, il faut vérifier que la patiente n'est pas allergique à certains produits. Ensuite, une prothésiste ongulaire doit posséder une hygiène irréprochable : nettoyer ses instruments, les stériliser et les désinfecter. N’oubliez pas qu’une pose d’ongles négligée peut causer des mycoses, des moisissures et bien d’autres infections encore.

Quelle formation faut-il suivre pour devenir prothésiste ongulaire ? Il s’agit d’un métier artistique et créatif. Une fomation en onglerie n’est pas obligatoire mais reste cependant indispensable lorsque l’on touche à une partie du corps humain. Ce métier nécessite de la pratique et un véritable apprentissage de l’hygiène, de la théorie, des différentes techniques à utiliser et des produits qu’il faut absolument éviter. Pour accéder à cette formation esthétique, nul besoin de diplôme spécifique. De même, la durée de la formation n’étant pas longue, un salarié peut bénéficier de ces heures de DIF ou du CIF auprès de son entreprise s’il est employé en CDI.

Le CAP esthétique est-il indispensable ? Il n’est pas nécessaire pour exercer cette activité mais ce diplôme est un atout. En effet, sans ce diplôme, une styliste ongulaire ne peut pas effectuer une manucure, activité qui est considérée comme un soin des ongles et non comme un travail esthétique. Une fois votre formation choisie et obtenue, vous pouvez exercer le stylisme ongulaire dans un salon esthétique. Vous pouvez également vous installer à votre compte en devenant auto-entrepreneur. Dans ce cas, il ne vous reste plus qu’à trouver une clientèle !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article